Accueil - liens externes - Site officiel


MEMBRE DE L' ASSOCIATION DES DESCENDANTS DES LIGNAGES DE BRUXELLES

  
   Existant déjà virtuellement avant 1235, cités comme tels en 1306 et institutionnalisés en 1375 par le duc Wenceslas de Luxembourg et son épouse la duchesse Jeanne de Brabant, les Lignages furent jusqu'en 1794 l'aristocratie politique (au sens étymologique) de Bruxelles. 
   Se souvenant de la gloire passée de leurs familles, quelques descendants des Lignages se regroupèrent en section de la Société Royale de l'Ommegang de Bruxelles. Eprouvant le besoin d'un statut juridique propre, ils constituèrent le 27 février 1961 l'ASBL Association des Descendants des Lignages de Bruxelles.
   Au point de vue scientifique, l'association encourage l'étude du passé des Lignages ainsi que tout ce qui peut le faire connaître au moins parmi ses membres : conférences, analyses et publications de généalogies, rallyes touristiques axés sur les souvenirs (fermes, chateaux, etc...) laissés par les ancêtres lignagers. Il existe un périodique intitulé:
Le Valet des Lignages de Bruxelles.
   Actuellement l'association tend à mettre davantage l'accent sur le contact entre ses membres. Elle alloue régulièrement un complément au titulaire de la bourse Bronckhorst. Du point de vue des traditions, les membres se réunissent en Assemblée générale chaque année aux environs du 13 juin, date fixée en 1235 par Henri duc de Brabant. Selon un rite multiséculaire cette assemblée est suivie d'un dîner quasi rituel. Les Descendants des Lignages de Bruxelles assurent aussi, exclusivement, la représentation du Magistrat dans le cortège de l'Ommegang.
Aristocratique en son passé, l'Association ne récuse pas la note démocratique qui convient au temps présent.
Cependant la généalogie demeure l'unique moyen d'accès: pour être admis dans l'Association, il suffit, mais il est obligatoire de prouver que l'on descend d'un ancêtre lignager.
Signalons enfin que, descendant authentiquement prouvé de
 sept Lignages de Bruxelles, le Roi a bien voulu accorder à l'Association des Descendants des Lignages de Bruxelles Son Haut Patronage.

      


Portrait  de
notre arrière-grand-père
Joseph POOT

Au point de vue historique, ce document ne manque pas d'intérêt. En effet, le volume apparemment à couverture du Parchemin que tient Joseph Poot serait le registre d'admission au lignage Sweerts, ce qui établi une fois de plus qu'entre le décret de 1794 et la constitution de l'Association le souvenir des Lignages est resté vivace dans mainte famille de leur descendance.




   Michel de Muyser Lantwyck  a été reçu le 19 mai 1976 comme descendant de François-Jean-Benoît Poot, admis dans le lignage Sweerts en 1790. Vous trouverez ci-dessous la première page du bulletin trimestriel de 1977.

   Depuis, il a été admis, ainsi que son frère Gilles, à
cinq autres lignages bruxellois, et nommé, en date du 13 juin 2007, administrateur de l'ADLB.

* Selon la coutume, chaque membre descendant des Lignages peut sur sa carte de visite faire suivre son nom des initiales P. B. (Patricius Bruxellensis) ou N. P. B. (Nobilis Patricius Bruxellensis) s'il appartient à la noblesse, comme on le trouve déjà dans les écrits de Jean-Baptiste Hauwaert.


   
 

EXTRAIT DU BULLETIN TRIMESTRIEL n° 69 Janvier- Mars 1977



   
 Héraldique des familles lignagères    


 LA FAMILLE P 0 0 T

   

   Nobles ou non, toutes les familles inscrites dans les lignages étaient pourvues d'armoiries, ainsi que la coutume les y autorisait. Cependant, le souverain ne concédait généralement de nouvelles armoiries qu'aux membres de la noblesse (le plus souvent à l'occasion de leur anoblissement). Les lignagers non nobles qui désiraient modifier leurs armes anciennes, les nouveaux admis en vertu d'une ascendance maternelle qui désiraient se créer un blason (pratique admise à condition de ne pas usurper les armes d'autrui) cherchaient évidemment une sorte de reconnaissance semi-officielle ; aussi voyons-nous dans certains registres d'admission, à côté du nouvel inscrit, la reproduction de ses armes.

   L'augmentation remarquable des publications traitant d'héraldique témoigne d'un regain d'audience parmi le grand public. Aussi semble-t-il d'intérêt actuel au sein de notre Association d'étudier à travers les filiations lignagères ce domaine illustratif.

A
cet égard la famille Poot, dont une branche prit le nom de Poot-Baudier, s'avère particulièrement remarquable. D'origine brabançonne, passée dans la bourgeoisie bruxelloise, admise dans les Lignages par une ascendance maternelle, dont une branche s'alliera dans la noblesse, nous pourrons suivre sa lente ascension tant par la modification de ses armes que par ses alliances.

   Afin de bien marquer l'énorme promotion sociale que représentait son admission au lignage Sweerts, en 1753, François-Jean Poot écartela ses armes avec celles de sa mère par qui il descendait de ce lignage. Cet écartelé, reproduit ci-contre, figure en regard de son nom au registre des admissions.

   Dans une première étape nous nous bornons à étudier la descendance de la famille Poot jusqu'à son alliance en 1920 avec la famille de Muyser dont le petit-fils Michel-Alain a été reçu dans notre association le 19 mai 1976.


Germaine Poot


 

 


Les armes primitives étaient de gueules à trois épées d'argent garnies d'or posées en barre, les pointes en bas. Lors de son admission au lignage de Sweerts, elle y fut reçue au port de ces armes écartelées à celle de la famille Struelens : d'argent au lion de gueules, armé et lampassé d'azur, accompagné à dextre de trois fleurs de lis mal ordonnées du même aux pieds coupés, placées entre la deuxième et la troisième patte du lion.





 voir la suite sur Wikipédia

   


 Le Valet des Lignages de Bruxelles

PERIODIQUE TRIMESTRIEL N° 63

   

   

     En date du 31 août 1997 le Valet des Lignages annoncait une sixième ascendance complémentaire pour Michel-Alain et Gilles de MUYSER LANTWYCK.

Voici la liste de ces six admissions (C RB W S H L) :

Coudenberg,
du chef de Paul van Volcxem échevin en 1452 ;

Roodenbeke,
du chef d'Arnold t'Kint, reconnu de ce Lignage en 1489;

Sweerts,
du chef de François-Jean-Benoît Poot admis en 1790 ;

Steenweghs,
du chef de Jean Halfhuys, échevin en 1464 ;

Serhuyghs,
du chef de Ghysbrecht Pipenpoy échevin en 1376, 1380 et 1388 ;

Sleeus,
du chef de Jean Halfhuys, échevin.

 







 


   

 

   

  

LIGNAGE de COUDENBERG

   

I. Paul van VOLCXHEM, huit de la Gilde drapière 1433, échevin du Lignage 1452, X Elisabeth DANEELS.

II. Petrus van VOLCXEM X Maria PERREMANS.

III. Jean van VOLXEM X Catharina van den TORRE.

IV. Adam van VOLXEM X Anna van BUGGENHOUT alias VOS.

V. Barbara van VOLXEM X Karel PARYS.

VI. François PARYS X Barbara HALFROOSE dit HAVELOOS.

VII. François PARYS X Marie SOPHIE.

VIII. Anne PARYS X Jean MOSSELMAN, doyen des Bouchers, fournisseur des Archiducs.

IX. Jean MOSSELMAN, ° 30.1.1605, † 1692, receveur de la Ville en 1677, conseiller en 1679 et 1683, X 1635 Cornélia van den BRANDE.

X. Anne MOSSELMAN, ° 6.2.1636,
† 28.11.1721, X Jacques van ASSCHE.

XI. Jeanne-Marie van ASSCHE, ° 1665, X Pierre STEPS.

XII. Catherine STEPS, 1704-1762 X Henri van der SCHUEREN, 1697-1739, doyen des Brasseurs.

XIII. Henri van der SCHUEREN, 1729-1789, X Jeanne-Marie-Joseph SASSENUS, 1727-1795.

XIV. Catherine van der SCHUEREN, 1764-1799, X François-Jean Benoît POOT, 1765-1803, capitaine de la Garde bourgeoise pour le quartier de la Cour.

XV. François-Jean POOT, 1794-1851, X Marie-Joséphine CRABBE, 1804-1880.

XVI. Charles-Eugène POOT, 1838-1881, X Marie MERTENS, ° 1835

XVII. Joseph POOT, 1858-1916 X Anne DE COEN

XVIII. Germaine-Antoinette POOT, 1899-1944, X Joseph-Albert de MUYSER, 1898-1974.

XIX. Albert-Jh-L. de MUYSER X Marie-José van STEENKISTE.

XX. Michel-Alain et Gilles-Pascal-Léonce de MUYSER.

   

 

   


LIGNAGE SWEERTS

   

 I. François-Jean  POOT, 1735 - 1778.

II. François-Jean-Benoît POOT,1765 - 1803,
capitaine de la garde bourgeoise de 1791 à 1793, x A/ 1785 Catherine van der Schueren; B/ 1800 Jeanne-Françoise Steenmetsers, ° 1763.
     Du premier lit:
   1° François-Jean, qui suit en III.
     du second lit:
   2° Joseph-Joachim, qui suit en IIIbis.

III. François-Jean POOT, 1794 - 1851, x 1827 Marie-Joséphine Crabbe, ° 1804.

IV. Charles-Eugène POOT, 1838 - 1881, x 1858 Marie Mertens, ° 1835

V. Joseph POOT, 1858 - 1916, x 1897 Anne de Coen, ° 1871

VI. Germaine POOT, 1899 - 1944, x 1920 Joseph de Muyser, 1898 - 1974.

VII. Albert de MUYSER, ° 1920 - 2003, x 1943 Marie-José van Steenkiste, ° 1921. Dont :

   1° Michel-Alain de MUYSER, ° 1945, x Barbara Issaverdens.
   2° Gilles de MUYSER, ° 1956 x Noëlle
Coart.



   

 HERALDIQUE DES LIGNAGES
Blason de la famille mère

   


 

   


Pour le SLEEUS, c'était bien entendu un lion.

ROODENBEKE portait une bande ornée de gueules, évoquant un ruisseau rouge.

COUDENBERGH portait des tours où il faut voir sans doute une allusion au château élevé par les ducs de Brabant dans le quartier du Coudenbergh.

SWEERTS portait un parti émanché qui évoquait semble t'il pour nos ancêtres une série d'épées posées horizontalement, jeu de mots sur le nom Sweerts, le mot "zweert" ou "zwaard" signifiant épée.

STEENWEGHE portait des coquilles. Peut-être faut-il y voir une allusion aux pèlerins qui circulaient sur la chaussée (steenwegh), de la Porte de Flandre à St-Jacques-sur Coudenbergh.

SERROELOFS portait des billettes.

SERHUYGHS
portait des fleurs de lys.

Le champ de ces écus est de gueules; sauf le Serhuyghs qui porte d'azur.

 

 

 

Porte de Flandre

   
 

liens externes ...


   
   
 voir aussi

   
   


in memoriam

 Notre tournoi de Tennis ...






... et l'annuaire des membres effectifs de 1989


 

     

Le Conseil d'Administration de l'ADLB

   
     
 Le Président

   

          Monsieur François t'Kint de Roodenbeke 

   
 Les Administrateurs

   

 

  • Monsieur Guy van der Beek
  • Monsieur Georges Carle
  • Monsieur Geoffroy Coomans de Brachene
  • Monsieur Christophe Defossa
  • Comte Geoffroy Le Grelle
  • Monsieur Alexandre Grosjean (Trésorier)
  • Monsieur Patrick d'Hose (Secrétaire)
  • Comte t'Kint de Roodenbeke
  • Monsieur (Michel) de Muyser Lantwyck
  • Comte Jean-Charles de T'Serclaes
  • Monsieur Michel Vanwelkenhuyzen

 

 

Michel de Muyser Lantwyck


Secrétariat : avenue de l'Esplanade 87 - 1970 Wezembeek-Oppem
Siège social : Galerie du Roi 5 - 1000 Bruxelles
pour contacter le secrétariat :
secretariat@lignagesdebruxelles.be